Présentation UTL Quimper
 
Conférences et exposés
 
Voyages d'études
 


- L'artiste Auguste LABOURET: sa vie, ses réalisations en Bretagne -

Auguste Labouret est né le 20 mars 1871 à Laon. Ancien élève de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, il a exercé pendant plus de cinquante-cinq ans son métier de maître-verrier et de mosaïste.

Sociétaire du Salon d'Automne depuis sa fondation et de la Société des Artistes Décorateurs depuis 1912, il a participé à toutes leurs manifestations et aux Expositions de Milan, Anvers, Liège, Bruxelles, Rome, Philadelphie, New-York, Buenos-Aires, etc.  Hors concours à l'Exposition Internationale de 1925, président de la classe 40 (vitraux) à celle de 37, lauréat de la Société Centrale d'Architecture (prix Sédille), premier prix du concours des Fontaines lumineuses à Barcelone, Labouret est président du Syndicat général des Cristalleries et verreries d'art de France, ancien président de la Chambre Syndicale des Maîtres Verriers ; vice-président du jury à l'Ecole des Métiers ; membre du jury à l'Exposition Nationale du Travail et de l'Ecole des Arts Appliqués à l'Industrie.

Auguste Labouret, restaurateur de vitraux anciens de nombreux monuments historiques, créateur du vitrail en dalles de verre cloisonné ciment, a exécuté à ce titre un grand saint Christophe à l'Exposition de 1937 et les vitraux pour des chapelles, entre autres à Poitiers et au Canada où il a réalisé des ensembles de verrières pour la Cathédrale Sainte-Anne-de-Beaupré, près de Québec. Il a exécuté de nombreux revêtements de mosaïque, en particulier le sol de l'Office du Tourisme à Paris, toute la décoration murale et lumineuse, en dalles de verre taillé au burin de la salle à manger du Normandie et selon ce même procédé de hauts luminaires pour l'église Saint-Odile. Auguste Labouret est chevalier de la Légion d'honneur depuis 1937.
Auguste Labouret, maître verrier et mosaïste, est, en ces deux domaines d'ailleurs assez proches (le vitrail n'est-il point une mosaïque translucide ?), un chercheur passionné qui ne se contente pas d'exécuter les importantes commandes qui lui sont confiées mais s'efforce, par de constantes expériences et inventions techniques, de multiplier les modes d'expression de ses matériaux de choix, le verre et le marbre. C'est ainsi qu'après avoir restauré pendant des années des verrières anciennes, il a imaginé l'emploi d'épaisses dalles de verres de couleurs juxtaposées et maintenues dans une gangue de ciment coulé sur une armature métallique. Il obtient ainsi, en taillant ses verres avec la « marteline », le vieux marteau adopté par les grecs et les romains pour la mosaïque, une transparence colorée qui s'oppose à l'opacité constructive du ciment. Vitraux d'un grand pouvoir expressif et d'une solidité à l'épreuve des siècles.

Partant, de même pour la mosaïque, d'une connaissance approfondie de techniques anciennes, il a remis en usage certains procédés négligés, tel, pour les revêtements de sol, l'emploi du granito-marbre avec joints de dilatation en cuivre, voire en alluminium.

Ne connaissant d'autres limites que celles de son imagination, de son intarissable désir d'inventer, de tirer parti aussi bien de la cave que du grenier mais aussi, quand il le faut, de sérieuses salles officielles, il s'efforce de réaliser -paradoxale entreprise -tout en préservant une liberté totale quant aux thèmes et moyens d'expressions -des ordonnances et des meubles qui aient ,malgré l'absence de principes, une chance de ne point se démoder et de durer.

Pour ses mosaïques murales, il a parfois employé de petits éléments de marbre, incrustés en relief dans le ciment et ensuite taillés au marteau qui, pour telle grande figure de Christ, donnent une sensibilité tactile et efficace à la matière. L' oeuvre d'Auguste Labouret, nombreuse, diverse, foisonnante d'inventions techniques au service d'une inlassable imagination créatrice, se poursuit, surtout au Canada, où la décoration de grands édifices religieux lui est confiée.



UTL Quimper, boîte aux lettres 106, 1 Allée Monseigneur Jean-René Calloc'h, 29000 Quimper - Mentions légales