Présentation UTL Quimper
 
Conférences et exposés
 
Voyages d'études
 


- Le camp d'internement de l’Île Longue pendant la 1 ère guerre mondiale -

Didier Cadiou : Camps d’internement du Finistère (1914-1919)

3 août 1914 : la France entre en guerre. Rapidement se pose la question de l’internement des civils des nations ennemies qui résident en France. Il faut également se préoccuper des civils que l’on capture en Manche sur les paquebots qui reviennent d’Outre-Atlantique. Dès le mois de septembre 1914, plusieurs camps d’internement de civils sont créés en Finistère, à Crozon, Lanvéoc, l’Île Longue, Plounéventer, Santec et Moélan. Chacun de ces camps aura sa spécificité : suspects, notables, « prisonniers de guerre civils », mobilisables, « femmes douteuses ». Le dernier camp, le plus grand de France, l’Île Longue, fermera ses portes le 31 décembre 1919.

 

Christophe Kunze : La vie culturelle au camp de l’Ile Longue (1914 – 1919)

 L’existence d’une vie culturelle plus ou moins développée dans un camp de prisonniers de guerre ou d’internés civils n’est, en soi, pas un fait exceptionnel. Que les prisonniers du camp de l’Ile Longue, essentiellement allemands, autrichiens et hongrois, aient pu faire de ce lieu perdu un haut lieu de la culture allemande semble néanmoins extraordinaire. En effet, le camp de l’Ile Longue est caractérisé par la présence de pratiquement tous les éléments constitutifs d’une culture : un théâtre de haut niveau, une véritable bibliothèque bien garnie, des écoles et centres de formation proposant des cours et conférences dans de nombreuses matières, une vie musicale riche et variée, des cercles scientifiques et philosophiques, différents ateliers artisanaux, des clubs sportifs, une imprimerie, des activités commerciales.

                                                                                           __________________________________________

Après une introduction consacrée à une brève réflexion sur l’importance toute particulière de la culture pour un camp de prisonniers, il sera question des principaux facteurs ayant permis cet extraordinaire développement culturel.

Suivra, dans une deuxième partie, la présentation plus détaillée des différentes facettes de la vie culturelle au sein du camp. 

Une dernière partie évoquera l’histoire de l’un des prisonniers allemands du camp de l’Île Longue et la rencontre avec ses descendants, avant de conclure par un appel au renforcement de l’amitié franco-allemande.

Didier Cadiou et Christophe Kunze ont tous deux participé à la création du site

ilelongue14-18.eu consacré au camp de l'île Longue.

 

 



UTL Quimper, boîte aux lettres 106, 1 Allée Monseigneur Jean-René Calloc'h, 29000 Quimper - Mentions légales